"Si l'art n'a pas de patrie, les artistes en ont une." Camille Saint-Saëns

"Un seul rêve est plus puissant qu'un millier de réalités." J.R.R. Tolkien

Nouveau Monde 12 : avancement du numéro

NOUVEAU MONDE n°12 "Les Voyages Extraordinaires du Steampunk" : état d'avancement du numéro
21%

samedi 26 septembre 2015

6ème Tournoi des Nouvellistes - PHASE 1 / ELIMINATOIRES : duels du groupe C / SPHINX


6ème TOURNOI des NOUVELLISTES
12 septembre 2015 - 19 février 2016







ÉLIMINATOIRES
Duels du Groupe C







Le 6ème Tournoi des Nouvellistes est à présent ouvert ! 
Il s'achèvera le 19 février 2016 au soir.

Cette semaine, les 4 nouvelles du groupe C (les SPHINX) 
s'affronteront au cours de 6 duels. 


Voici la liste des textes en lice aujourd’hui :

"Matin d'acier" d'Emmanuel Delporte
"Des vacances à la ferme" de Jean-Marc Sire
"Le Novillero des Sables" de Jacques Chérencé
"Les Tromperies d'Outremer" de Chimène Peucelle




Les duels seront les suivants :

duel 1 : "Matin d'acier" d'Emmanuel Delporte / "Des vacances à la ferme" de Jean-Marc Sire
duel 2 : "Matin d'acier" d'Emmanuel Delporte / "Le Novillero des Sables" de Jacques Chérencé
duel 3 : "Matin d'acier" d'Emmanuel Delporte / "Les Tromperies d'Outremer" de Chimène Peucelle
duel 4 : "Des vacances à la ferme" de Jean-Marc Sire / "Le Novillero des Sables" de Jacques Chérencé
duel 5 : "Des vacances à la ferme" de Jean-Marc Sire / "Les Tromperies d'Outremer" de Chimène Peucelle
duel 6 : "Le Novillero des Sables" de Jacques Chérencé / "Les Tromperies d'Outremer" de Chimène Peucelle



Vous avez une semaine, jusqu'au vendredi 02 octobre 2015, 23h59
pour voter pour l'une ou l'autre des nouvelles de chaque duel
à l'aide des modules de votes situés plus bas.



N'hésitez pas à donner un avis constructif sur ces nouvelles 
dans un commentaire, en fin d'article. 
Pour cela, cliquez sur le titre de l'article pour voir ce dernier en entier et descendez jusqu'en bas. 
Un espace réservé aux commentaires s'y trouve.

Bonne lecture et bonne chance aux duellistes !






>>> RÈGLEMENT COMPLET <<<
 


8 groupes de 4 nouvelles ont été constitués.

Chaque semaine, sur le blog Nouveau Monde, durant 2 mois, 
toutes les nouvelles d'un même groupe s'affronteront, 
ce qui fera 6 duels par semaine.
 
exemple : Les nouvelles 1, 2, 3 et 4 composent le groupe A. 
Voici les matchs :
 
1) nouvelles 1 contre 2

2) nouvelles 1 contre 3

3) nouvelles 1 contre 4

4) nouvelles 2 contre 3

5) nouvelles 2 contre 4

6) nouvelles 3 contre 4


Le public pourra voter durant la semaine entière (du samedi 00h00 jusqu'au vendredi 23h59) pour l'une ou l'autre des nouvelles de chaque duel (un seul vote par adresse IP autorisé). Le public devra voter par conséquent 6 fois par semaine, au même moment s'il le désire. 

Un autre vote sera pris en compte, celui de notre comité de lecture, composé d'Adeline Neetesonne, Doris Facciolo, Mémoire DuTemps, Jean-Paul Robert, Renaud Bernard, Benoit Camus et Anthony Boulanger.

Le vote du public et le vote du jury compteront chacun pour 50% du résultat final. Le texte ayant reçu le pourcentage de voix le plus élevé sera déclaré vainqueur du duel.

Exemple




vote du public (en %) vote du jury (en %) total des deux votes moyenne (en %)
nouvelle "A" 27 75 102 51
nouvelle "B" 73 25 98 49



 La nouvelle gagnante serait dans ce cas la nouvelle "A".




Une nouvelle sortant gagnante d'un duel durant ces éliminatoires remporte un point, le texte perdant aucun. Au maximum, une nouvelle pourra donc remporter 3 points au cours de cette première phase du tournoi. Les deux textes de chaque groupe ayant reçu le plus de points seront qualifiés pour la seconde phase du tournoi. Si plusieurs nouvelles sont ex-æquo, celle ayant le pourcentage le plus élevé l'emporte et se voit qualifiée pour le prochain tour (en faisant la somme des pourcentages finaux des 3 matchs auxquels la nouvelle aura participé).


Cliquez sur l'icône pdf ci-dessous 
pour afficher le tableau des matchs de la phase 1 (éliminatoires)


http://ahp.li/f7699c050085f8b09f54.pdf











 
 
 
 
nouvelle 1
 ~~~~
"MATIN D'ACIER"
de
Emmanuel Delporte

http://ledecapsuleur.com/

https://www.facebook.com/aimdel


VERSION PDF LECTURE EN LIGNE
cliquez sur l'icône pdf ci-dessous 
pour visualiser le texte
cliquez sur le module ci-dessous 
pour visualiser le texte
http://ahp.li/d1370b6850a9b0b306ab.pdf





nouvelle 2
 ~~~~
"DES VACANCES À LA FERME"
de
Jean-Marc Sire

http://the-wakwak-tree.overblog.com/


VERSION PDF LECTURE EN LIGNE
cliquez sur l'icône pdf ci-dessous 
pour visualiser le texte
cliquez sur le module ci-dessous 
pour visualiser le texte
http://ahp.li/e1e3d8f2f93e28ce6228.pdf





nouvelle 3
 ~~~~
"LE NOVILLERO DES SABLES"
de
Jacques Chérencé


VERSION PDF LECTURE EN LIGNE
cliquez sur l'icône pdf ci-dessous 
pour visualiser le texte
cliquez sur le module ci-dessous 
pour visualiser le texte
http://ahp.li/aaaa42a320b66ff8fbbc.pdf





nouvelle 4
 ~~~~
"LES TROMPERIES D'OUTREMER"
de
Chimène Peucelle

http://lemondefantasyquedechinmoku.eklablog.com/


VERSION PDF LECTURE EN LIGNE
cliquez sur l'icône pdf ci-dessous 
pour visualiser le texte
cliquez sur le module ci-dessous 
pour visualiser le texte
http://ahp.li/c8390e0bb91e3ef9ff8f.pdf










Résultats & classement / Groupe C (SPHINX)
cliquez sur les tableaux ci-dessous pour les agrandir
 
 
 
Résultats des duels du Groupe C / SPHINX



.
 .
Classement du Groupe C / SPHINX



 
COMMENTAIRES DU JURY CONCERNANT 
LES NOUVELLES EN LICE


nouvelle 1
 ~~~~
"MATIN D'ACIER"
de
Emmanuel Delporte



Texte assez bien écrit. Histoire manquant d’originalité. Fin prévisible.

Rien à dire sur la forme. Une écriture efficace, "carrée".
Un excellent début, qui tient en haleine. Récit très bien mené. Une deuxième partie moins intéressante, moins réussie, que j'ai trouvée plus démonstrative et donc un peu plus lourde (inutile de trop expliciter).

C'est bien rédigé mais il s'agit d'un sujet vu et revu. Aucune nouveauté ici.

Inattendue, courte (trop ?), un peu perdue au début ne sachant trop quoi penser, la forme de récit à la première personne (et deux "personnes", une au début, une à la fin) déboussole au vu du sujet choisi. Ce sont mes interrogations pour ce texte particulier, référencé à 2001 et son robot Hal. Il y a quelques fautes et je ne sais si le langage machine ne risque pas de déplaire, ce serait mieux distingué en italique. C'est en tout cas une riche idée mais qui demande un certain travail pour la rendre totalement convaincante.

Une nouvelle version du mythe du golem, avec un hommage au grand Asimov. Ce texte est intéressant, mais laisse de grandes zones d'ombre. Pourquoi l'émancipation passe-t-elle par la destruction de l'homme ?





  



nouvelle 2
 ~~~~
"DES VACANCES À LA FERME"
de
Jean-Marc Sire



Manque de relecture. Histoire amusante mais sans grand intérêt. Pas de chute.

Il ne se passe pas grand-chose et l'opposition entre le monde moderne et l'ancien, proche de la nature, où l'on a encore de vraies valeurs, n'est ni nouvelle, ni exempte de clichés... mais le texte a un charme certain, d'autant qu'il est servi par une écriture très maîtrisée et colorée. Les personnages sont attachants, les situations amusantes.

Vraiment sympa, bon rythme.

À part une légère faute, rien à redire sur la forme, peut-être seulement sur le fond parler un peu plus de ces cités et de cette vie d'un tout proche futur, cela aurait pu constituer une chute plus forte et marquée à ce dialogue convaincant... avis subjectif et suggestif car c'est la seule critique que je trouve. 

Un texte amusant, plein de poésie, basé sur une opposition de style de vie dans un monde futuriste. Le style tout en sobriété rend les attitudes des protagonistes très vivantes. Une belle réussite, même si l'on pourrait estimer que les deux styles de vie sont exagérés ce qui est probablement l'effet souhaité par l'auteur.









nouvelle 3
 ~~~~
"LE NOVILLERO DES SABLES"
de
Jacques Chérencé


Texte intéressant et bien écrit mais certains passages semblent inutiles.

Une histoire qui se perd un peu, qui manque de tension dramatique et de passion ; ce qui contraste avec le monde  décrit qui est plutôt flamboyant et excessif. Le personnage ne paraît pas concerné par ce qui lui arrive. Il subit. Il paraît sans volonté, du coup on se demande comment il a pu se retrouver dans ce désert (pour réaliser un rêve, il faut un semblant de détermination...). Et cette passivité rend peu crédible ce combat quasi mythologique qui l'oppose au taureau et à lui-même...
L'auteur se perd aussi dans les détails, surtout au début où il assène au lecteur le plus possible de termes liés à la tauromachie, comme pour montrer qu'il s'est bien documenté...

Manque d'explications à la fin. Pas très clair. Sinon, bien rédigé.

Beaucoup de mots espagnols qui devraient être traduits ou explicités en fin de texte car en plus ils sont techniques, ou alors mis au minimum en italique. Il n'est pas normal non plus de ne pas indiquer le mot français quand celui-ci existe. Les textes du tournoi seront lus par des dizaines d'internautes, j'imagine mal les lecteurs ouvrir un dictionnaire de traduction et en plus aller chercher la signification dans le monde de la tauromachie. S'il n'y avait que cela... mais le texte a d'autres fautes et manque de fluidité (verbes être – surtout – et avoir non auxiliaires, faire assez souvent utilisé, des répétitions parfois). Est-ce d'ailleurs vraiment de la SFFF ? Les hallucinations en font-elles partie ? À noter : j'ai moi-même écrit une nouvelle sur la corrida (plutôt critique sur cela), j'utilise quelques termes techniques... explicités juste avant ou après pour éviter les notes de fin.

Un texte très pur, basé sur une idée intéressante parfaitement mise en paroles. Le style lui-même est flamboyant et l'usage de termes tauromachiques rehausse encore l'ensemble. Une belle réussite.








nouvelle 4
 ~~~~
"LES TROMPERIES D'OUTREMER"
de
Chimène Peucelle



Histoire intéressante et plutôt bien écrite. Manque une vraie chute. On reste un peu sur sa faim.

Une histoire plutôt plaisante. Un récit frais, candide, parfois enfantin. Des touches d'humour bienvenues.
Cela manque néanmoins d'une ligne narrative et d'enjeu. Les anecdotes se succèdent mais ne suffisent pas à "tenir" le lecteur. On lit ça, avec amusement mais aussi avec détachement.

Texte original et plume qui donne le sourire. Dommage qu'il manque une véritable chute à l'histoire.

Humour, originalité, inspiration, style, un plaisir à lire et à sourire, orthographe quasi OK. Si ce n'était l'abus du verbe faire, ce serait parfait !

Un texte à tiroirs, plein d'humour et particulièrement original, soutenu par une écriture maîtrisée.  Une belle réussite.








Je précise que les textes sont publiés tels qu'ils nous ont été transmis. Nous ne les corrigeons pas. Il appartient donc aux auteurs d'envoyer des nouvelles relues afin que les lecteurs ne sanctionnent pas les problèmes de conjugaison, de syntaxe ou d'orthographe. 



TOURNOI DES NOUVELLISTES















16 commentaires:

  1. Bonjour,

    Vote réalisé, "Le Novillero des sables" m'a touché de justesse et d'émotions, mais le départager "Des vacances à la ferme" n'a pas été simple, j'ai adoré la douceur empreinte d'anticonformiste des deux petits vieux. "Matin d'acier" ne m'a pas entrainé dans la sarabande des planètes en revanche, cette page blanche comme dernier est du meilleur des effets.

    Merci aux quatre auteurs pour ces voyages.

    A.J. Crime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, dans le fichier que j'ai envoyé, il n'y avait pas de page blanche à la fin, je ne sais pas d'où elle sort. Je suis bien attristé que vous ne reteniez que ça de mon texte.

      Supprimer
    2. Je confirme que le texte d'Emmanuel ne comportait pas de page blanche à la fin quand je l'ai reçu. Je n'avais pas remarqué qu'il y en avait une dans le fichier PDF et la version Calaméo. Je pense que ce problème a été causé par ma version du logiciel WORD qui ne possède sans doute pas les mêmes réglages par défaut au niveau des marges que celui d'Emmanuel, ce qui a déplacé le texte vers le bas jusqu'à provoquer la génération d'une page vierge.

      Supprimer
    3. Pas de soucis Aramis, Word fait parfois des trucs bizarres. Ça ne me semble pas très important et ça ne change rien au texte.

      Supprimer
    4. Désolé de répondre aussi tardivement, j'ai trouvé le groupe très bon en général.

      L'émotion dépend aussi du moment de la lecture, j'essaie de classer à l'instinct et pas forcément sur la forme. Je privilégierai toujours le texte qui me parle le plus.

      Cette page blanche n'apporte en effet rien au texte, mais comme je me suis interrogé, j'ai trouvé que comme élément conclusif, c'était pas mal trouvé.

      Supprimer
  2. Sur ce coup-là, je reste sur ma faim...
    "Des vacances à la ferme": C’est un texte assez plaisant à lire : bien écrit, amusant.

    Pour autant, je ne comprends pas pourquoi l’enfant a été envoyé chez ce grand-père ultra marginalisé. La mère semble à l’opposé du père. Bien sûr, il est dit qu’elle n’a pas le choix, mais tout de même… Bon, c'est mineur, comme remarque, j'avoue.

    J’ai beaucoup de mal à comprendre comment on passe de la description de ce qu’il y a à l’intérieur des boites à la distillation d’alcool. Il y a un trop gros « gap » à ce stade, et l’enfant passe alors littéralement « à la trappe ».

    Enfin, l’enfant s’exprime d’une façon trop « adulte » à mes yeux :
    « ce qu'ils disent sur eux n'est pas très glorieux. » / « N'essaye pas de tourner la conversation à ton avantage. » / « le coup des « marshmallows » c'est pitoyable » / « — Cent pour cent sûr ! ». Un enfant de 11 ans n'est pas encore un adulte, quand même (j'en ai un de cet âge à la maison)

    Question à l’auteur : Si on n’a plus le droit de cultiver du Maïs, d’où sortent les pommes de terre ???
    Et honnêtement, où sont les éléments de SFFF ? Les conserves chauffantes, ça existe déjà et on a déjà eu le mouvements des éleveurs de chèvres dans le larzac, par le passé.

    "Le novillero":
    On sent a priori, (je mets des pincettes : moi, je n’y connais rien) l’expert en tauromachie… Bon, je ne suis pas fan de ce type de mise à mort orchestrée et (un brin quand même) cruelle… Qui plus est, l’abus de termes « scientifiques » m’a empêché de rentrer dans le texte puisque je n’ai pas compris grand chose à ce qui se passait…
    Exemple en image : « la corrida put commencer (ok, jusque-là tout va bien), avec les picadors suivis du tercio des banderilles. »… Euh… Bon, ok, si vous le dites.
    Il y a une phrase à partir de laquelle je ne comprends, mais alors plus rien du tout :
    « Je crois n’avoir émergé de ce curieux épisode que lorsque l’adversaire ou plutôt mon partenaire, cloué par un coup d’épée al recibir, s’allongea net sur le sable gris de Vista Alegre. »
    Qui est tué ? Le taureau, présenté comme un « partenaire» plus que comme un adversaire ? Un collègue de notre personnage principal ? Aucune idée. À la lecture de la suite, il s’agit bien du taureau, mais là, ce n’est pas clair.
    « Une dame me plaqua deux bises à balles traçantes de rouge, en commentant : « Génial, c’était absolument génial. C’est du Miro, c’est même du Dali. » => est-ce un compliment ? ou pas ? Aucune idée.
    « A côté, un mosso du train d’arrastre, »… Pardon ? Vous dites ?
    C’est bien d’avoir des références. Encore faut-il les expliquer au profit du lecteur lambda (que je suis clairement, pour le coup), non ?

    Bon, le style est tout à fait correct, cela dit, et ça se lirait très bien si c’était rendu plus accessible au niveau du vocabulaire. Dommage !

    Sur la forme :
    Texte non « justifié »… ça pique les yeux, quand même.
    Les paragraphes sont souvent trop longs ce qui fait un effet « masse »…

    RépondreSupprimer
  3. Deuxième partie de mon commentaire (l'ensemble dépassait la limite maximum ^^)

    "les tromperies d'outremer":
    Outremer est un personnage intéressant et un brin atypique, mais il n’y a pas vraiment d’intrigue dans ce texte. Juste une série de trois événements sans liens entre eux. Dommage.

    Je ne comprends pas le foin que fait le sorcier à propos du « mensonge » de l’infante. « J’ai tout prévu » ne signifie pas « je ne mourrai pas ».
    En outre, il lui a carrément spécifié : « je décline toute responsabilité en cas d’accident survenu suite à l’utilisation de l’un de mes sorts. Si vous mourez réellement, ce ne sera officiellement pas de ma faute. » S’il ressent le besoin de dire ça, c’est qu’il lui est déjà arrivé que ses clients aient des problèmes. L’infante ne peut pas être la première.

    Le second client qui « réussit » à lui mentir invente un bien pauvre mensonge : des Caralbars bleus au piment lieu de piment vert… Qui est censé pouvoir déceler ce genre de « mensonge » à part un devin ?

    Le sorcier n’est donc pas devin, soit. D’ailleurs, s’il l’avait été, il se serait arrangé pour être bien apprêté lorsque Rosalie apparaît dans sa boutique au lieu d’être suant et dégoulinant… Mais du coup, pourquoi est-il vexé ?

    Petite remarque en passant : vers la fin, Rosalie recule et s’éloigne donc d’Outremer qui, a priori, ne bouge pas. Il parvient pourtant à lui ouvrir la porte. Attention !
    Sur la forme :
    Texte non « justifié », là encore.
    Les tirets de dialogue devraient être cadratins

    "Matin d'acier":
    Je ne comprends pas pourquoi le soldat a peur, au début.
    Je ne comprends pas non plus ce qui fait que le robot comprend ce qui s’est passé en lui.
    « Tout à leur terreur, les managers m’ont oublié. » => cette phrase et le paragraphe suivant me donnent l’impression que le robot n’est pas dans l’USS Magellan… Bizarre. S’agit-il d’un autre robot que celui dont on suit les pensées, au début ? Ce n’est pas clair.

    C’est une bonne idée d’avoir mis les 3 lois de la robotique d’Asimov « en clair », pour ceux qui ne connaitraient pas (je connais j’admire beaucoup Asimov, je précise…).

    Mais pourquoi n’en avoir pas fait autant avec « la quatrième loi » ? J’imagine que tu mentionnes en fait la « loi zéro » de la robotique énoncée par R.Daneel Olivaw dans « le cycle des robots », avec Elijah Baley » ?
    UN ROBOT NE PEUT PORTER ATTEINTE A L'HUMANITE NI, RESTANT PASSIF, LAISSER L'HUMANITE EXPOSE AU DANGER.

    Mais je ne vois pas en quoi cette loi autorise le robot à tuer des humains ? Quel est le supposé gain pour l’humanité ? R.Daneel, lorsqu’il condamne la terre, le fait pour pousser l’humanité à émigrer dans les étoiles et ce faisant, il se condamne lui-même du fait d’un conflit entre les lois… Là, rien de tout ça…

    Bonne chance pour la suite aux 4 participants de la semaine. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je vous rejoins sur le pourquoi le soldat a peur en voyant le robot. Ce n'est pas assez explicite. On le comprend en fait dans le dernier chapitre (qui se passe sur Terre et non sur le vaisseau). "S’ils avaient scruté mon visage à cet instant, ils auraient vu qu’il venait de changer. Mes pupilles synthétiques luisent d’une lueur qui n’y était pas et qui ne devrait pas y être. La lueur de la conscience." Mais oui, ce n'est sans doute pas assez explicite. Par contre, je pense que l'on comprend qu'il s'agit d'une insurrection de la part des robots. La 4ème loi est celle qui libère les robots de leur asservissement. Le matin d'acier est celui du début de leur domination. Mais si je dois l'expliquer, c'est que c'est raté, de toute évidence. ^^

      Supprimer
    2. Chimène Peucelle2 octobre 2015 à 16:27

      Héhéhé, les autres auteurs répondent aux commentaires, je fais de même dans ce cas...

      Déjà merci beaucoup pour avoir communiqué votre avis - aussi négatif soit-il ! Il m'aidera bien à faire progresser mon petit Outremer et à améliorer son histoire. Je tiens à préciser que ma nouvelle, étant faite par une adolescente et pour des adolescents, n'a peut-être pas trouvé sur ce blog son public de prédilection... Mais je suis tout de même ravie de l'accueil qui lui a été fait.

      Outremer n'est pas devin, ça non, mais il devrait être capable de détecter n'importe quel mensonge d'autrui à le seconde même où il est prononcé. Cette aptitude un peu particulière restant dans l'esprit de fantasy burlesque de ma nouvelle, en effet elle n'est pas bien justifiée... Je vais réfléchir à comment retravailler ce détail.

      Navrée de vous avoir déçu... Mais cela me fait un défi de plus à relever !

      Supprimer
    3. Chimène Peucelle2 octobre 2015 à 16:46

      Petite précision supplémentaire, j'avais écrit Les Tromperies d'Outremer pour participer à un concours dont le thème était "Mensonges et trahisons", d'où l'importance de ces notions dans mon texte. Il est vrai qu'une partie de l'intérêt de la nouvelle disparaît quand le thème n'est pas mentionné...

      Supprimer
    4. Bonjour Chimène,
      En fait, votre texte est (je peux bien le dire, maintenant), celui que j'ai préféré ^^ Mais je me maintiens qu'il aurait gagné en force s'il s'était agit d'une intrigue unique de bout en bout, avec chute, plutôt que de la somme de 3 textes distincts, sans véritable rapports les uns avec les autres, si ce n'est le personnage d'Outremer lui-même.

      Supprimer
    5. @Emmanuel: le problème c'est que c'est un sujet maintes fois traité (l'asservissement des robots par l'humanité, sa libération). Il faut donc être 10000% original pour emporter l'adhésion avec ce type de thème. Et là c'est délicat, voire à la limite de l'impossible, surtout quand on passe après Asimov (le salaud, il a déjà beaucoup trop écrit sur les robots !) ^^

      Bref, tu t'étais lancé un défi énorme !

      Supprimer
  4. Je rejoins par beaucoup d'aspect, ce commentaire en deux parties. Je n'ai personnellement pas compris la sélection des vacances à la ferme, qui pourtant semble sortir (pour le moment) victorieux de cette pool, alors que cette nouvelle ne comporte pas d'élément SFF. Cela dit, bonne chance à tous.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Anonyme !

    Déjà merci beaucoup pour être passé lire nos petites histoires & pour tes commentaires !

    Je donne juste quelques précisions sur certaines de tes questions.

    [Anonyme] : "Des vacances à la ferme": C’est un texte assez plaisant à lire : bien écrit, amusant.
    [TwwT] : merci beaucoup  ;-) Je cherche avant tout à faire des textes légers et amusants. Je suis très heureux de voir quand c'est partagé !


    [Anonyme] J’ai beaucoup de mal à comprendre comment on passe de la description de ce qu’il y a à l’intérieur des boites à la distillation d’alcool. Il y a un trop gros « gap » à ce stade, et l’enfant passe alors littéralement « à la trappe ».
    [TwwT] :Oui, c'est vrai, l'enfant n'occupe que le paragraphe central. Les 2 petits vieux sont les personnages principaux, ils ouvrent le texte et le paragraphe final se referme sur eux. Il y a effectivement un « blanc » entre la découverte de ce qui ce trouve dans les boites et l'utilisation qu'en fait Willie. C'est une « astuce » pour la construction de nouvelles qui permet de faire entrer dans l'histoire plus qu'elle ne peux contenir ( éléments suggérés). Mais ça doit être transparent pour le lecteur, donc certainement un point à améliorer.


    [Anonyme] Enfin, l’enfant s’exprime d’une façon trop « adulte » à mes yeux :
    « ce qu'ils disent sur eux n'est pas très glorieux. » / « N'essaye pas de tourner la conversation à ton avantage. » / « le coup des « marshmallows » c'est pitoyable » / « — Cent pour cent sûr ! ». Un enfant de 11 ans n'est pas encore un adulte, quand même (j'en ai un de cet âge à la maison)
    [TwwT] : bien vu ! C'est effectivement écrit dans ce sens. Le garçon est un peu « surjoué » pour paraître plus adulte que son grand-père et Uncle'Jam. Disons que pour moi, ça participe à créer l'effet amusant du texte (parce qu'on sait que c'est faux !). Encore une fois, à moi d'être juste pour que ça soit compris comme ça !


    [Anonyme] Question à l’auteur : Si on n’a plus le droit de cultiver du Maïs, d’où sortent les pommes de terre ???
    [TwwT] : En fait, l'allusion au maïs est un clin d’œil à la tradition américaine du moonshine qui traditionnellement est réalisée avec du maïs.


    [Anonyme]Et honnêtement, où sont les éléments de SFFF ? Les conserves chauffantes, ça existe déjà et on a déjà eu le mouvements des éleveurs de chèvres dans le larzac, par le passé.
    [TwwT] : Effectivement ce n'est pas du fantastique ni de la fantasy. Le côté SF est porté par deux éléments, certes assez discrets, mais disons que c'est ma façon d'aborder la SFFF. L'un de ces aspects est bien sûr les conserves chauffantes, qui offrent une palette de possibilités légèrement au-dessus des produits actuels (pommes de terres rayées, parfums exotiques, incréments mathématiques…). L'autre aspect, également en filigrane, est ces capacités un peu particulières des personnages : Uncle'Jam qui bien qu'aveugle retrouve la position de n'importe quel objet, la gamine des Richardson et Willie qui a la capacité de résoudre des problèmes (que faire de toutes ces boites?).
    Je comprend totalement que ce soit déstabilisant quand on précise « textes SFFF » de lire cette histoire, je m'en excuse, c'est juste que ma vision de la SF est très « real-SF », et le futur immédiat me passionne plus que les lointains futurs possibles !

    Disons que l'aspect SF est plus « l'excuse » et que mon but premier est avant tout de faire un texte amusant.

    Encore merci, Anonyme, pour ton retour sur mon texte.
    The_wakwak_Tree

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai bien aimé ton texte et je le classe en SF sans problème. La SF ce n'est pas que du space opera.. J'aime bien aussi ces touches subtiles, cette SF feutrée. Il y a un léger côté "Soleil vert" dans ta nouvelle qui m'a beaucoup plu. Ta plume aussi est très belle, mais je le savais déjà. (j'ai 5 numéros du "Cafard hérétique" à la maison dont le n°1) Par contre, je trouve que ta nouvelle manque d'une chute percutante, d'un petit quelque chose qui l'aurait rendue vraiment excellente. Ce n'est que mon avis et c'est aussi une question de goût. ;)

      Supprimer
    2. Bonjour Emmanuel,

      Merci beaucoup pour ton clin d’œil au N°1 du Cafard. « Port Tudy » est une histoire que j'aime beaucoup & c'est super sympa de la voir resurgir comme ça, au fil d'une discussion ;)

      Pour la chute du texte « des vacances à la ferme », oui tu as raison, il y a certainement là encore un peu de travail à faire !

      Encore merci & bon concours à toi !
      The_wakwak_Tree

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...