"Si l'art n'a pas de patrie, les artistes en ont une." Camille Saint-Saëns

"Un seul rêve est plus puissant qu'un millier de réalités." J.R.R. Tolkien

Nouveau Monde 12 : avancement du numéro

NOUVEAU MONDE n°12 "Les Voyages Extraordinaires du Steampunk" : état d'avancement du numéro
21%

samedi 19 septembre 2015

6ème Tournoi des Nouvellistes - PHASE 1 / ELIMINATOIRES : duels du groupe B / MANTICORES


6ème TOURNOI des NOUVELLISTES
12 septembre 2015 - 19 février 2016







ÉLIMINATOIRES
Duels du Groupe B







Le 6ème Tournoi des Nouvellistes est à présent ouvert ! 
Il s'achèvera le 19 février 2016 au soir.

Cette semaine, les 4 nouvelles du groupe B (les MANTICORES) 
s'affronteront au cours de 6 duels. 


Voici la liste des textes en lice aujourd’hui :

"La Marque du gibier" de Philippe Grabt
"Le Contrepoids" d'Alex Evans
"Philippus" de Rachel Fleurotte
"Née de la glaise" d'Erika Fioravanti



Les duels seront les suivants :

duel 1 : "La Marque du gibier" de Philippe Grabt / "Le Contrepoids" d'Alex Evans
duel 2 : "La Marque du gibier" de Philippe Grabt / "Philippus" de Rachel Fleurotte
duel 3 : "La Marque du gibier" de Philippe Grabt / "Née de la glaise" d'Erika Fioravanti
duel 4 : "Le Contrepoids" d'Alex Evans / "Philippus" de Rachel Fleurotte
duel 5 : "Le Contrepoids" d'Alex Evans / "Née de la glaise" d'Erika Fioravanti
duel 6 : "Philippus" de Rachel Fleurotte / "Née de la glaise" d'Erika Fioravanti



Vous avez une semaine, jusqu'au vendredi 25 septembre 2015, 23h59
pour voter pour l'une ou l'autre des nouvelles de chaque duel
à l'aide des modules de votes situés plus bas.


N'hésitez pas à donner un avis constructif sur ces nouvelles 
dans un commentaire, en fin d'article. 
Pour cela, cliquez sur le titre de l'article pour voir ce dernier en entier et descendez jusqu'en bas. 
Un espace réservé aux commentaires s'y trouve.

Bonne lecture et bonne chance aux duellistes !






>>> RÈGLEMENT COMPLET <<<
 


8 groupes de 4 nouvelles ont été constitués.

Chaque semaine, sur le blog Nouveau Monde, durant 2 mois, 
toutes les nouvelles d'un même groupe s'affronteront, 
ce qui fera 6 duels par semaine.
 
exemple : Les nouvelles 1, 2, 3 et 4 composent le groupe A. 
Voici les matchs :
 
1) nouvelles 1 contre 2

2) nouvelles 1 contre 3

3) nouvelles 1 contre 4

4) nouvelles 2 contre 3

5) nouvelles 2 contre 4

6) nouvelles 3 contre 4


Le public pourra voter durant la semaine entière (du samedi 00h00 jusqu'au vendredi 23h59) pour l'une ou l'autre des nouvelles de chaque duel (un seul vote par adresse IP autorisé). Le public devra voter par conséquent 6 fois par semaine, au même moment s'il le désire. 

Un autre vote sera pris en compte, celui de notre comité de lecture, composé d'Adeline Neetesonne, Doris Facciolo, Mémoire DuTemps, Jean-Paul Robert, Renaud Bernard, Benoit Camus et Anthony Boulanger.

Le vote du public et le vote du jury compteront chacun pour 50% du résultat final. Le texte ayant reçu le pourcentage de voix le plus élevé sera déclaré vainqueur du duel.

Exemple



vote du public (en %) vote du jury (en %) total des deux votes moyenne (en %)
nouvelle "A" 27 75 102 51
nouvelle "B" 73 25 98 49


 La nouvelle gagnante serait dans ce cas la nouvelle "A".



Une nouvelle sortant gagnante d'un duel durant ces éliminatoires remporte un point, le texte perdant aucun. Au maximum, une nouvelle pourra donc remporter 3 points au cours de cette première phase du tournoi. Les deux textes de chaque groupe ayant reçu le plus de points seront qualifiés pour la seconde phase du tournoi. Si plusieurs nouvelles sont ex-æquo, celle ayant le pourcentage le plus élevé l'emporte et se voit qualifiée pour le prochain tour (en faisant la somme des pourcentages finaux des 3 matchs auxquels la nouvelle aura participé).


Cliquez sur l'icône pdf ci-dessous 
pour afficher le tableau des matchs de la phase 1 (éliminatoires)


http://ahp.li/f7699c050085f8b09f54.pdf











 
 
 
 
nouvelle 1
 ~~~~
"LA MARQUE DU GIBIER"
de
Philippe Grabt

http://www.atramenta.net/authors/philippe-grabt/34573


VERSION PDF LECTURE EN LIGNE
cliquez sur l'icône pdf ci-dessous 
pour visualiser le texte
cliquez sur le module ci-dessous 
pour visualiser le texte
http://ahp.li/d1370b6850a9b0b306ab.pdf





nouvelle 2
 ~~~~
"LE CONTREPOIDS"
de
Alex Evans

http://merveilles1.over-blog.com/


VERSION PDF LECTURE EN LIGNE
cliquez sur l'icône pdf ci-dessous 
pour visualiser le texte
cliquez sur le module ci-dessous 
pour visualiser le texte
http://ahp.li/e1e3d8f2f93e28ce6228.pdf





nouvelle 3
 ~~~~
"PHILIPPUS"
de
Rachel Fleurotte

http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
 
Twitter : @RachelFleurotte
 

VERSION PDF LECTURE EN LIGNE
cliquez sur l'icône pdf ci-dessous 
pour visualiser le texte
cliquez sur le module ci-dessous 
pour visualiser le texte
http://ahp.li/aaaa42a320b66ff8fbbc.pdf





nouvelle 4
 ~~~~
"NÉE DE LA GLAISE"
de
Erika Fioravanti

https://www.facebook.com/erikafioravanti.auteure


VERSION PDF LECTURE EN LIGNE
cliquez sur l'icône pdf ci-dessous 
pour visualiser le texte
cliquez sur le module ci-dessous 
pour visualiser le texte
http://ahp.li/c8390e0bb91e3ef9ff8f.pdf










Résultats & classement / Groupe B (MANTICORES)
cliquez sur les tableaux ci-dessous pour les agrandir
 
 
 
Résultats des duels du Groupe B / MANTICORES



.
 .
Classement du Groupe B / MANTICORES



 
COMMENTAIRES DU JURY CONCERNANT 
LES NOUVELLES EN LICE


nouvelle 1
 ~~~~
"LA MARQUE DU GIBIER"
de
Philippe Grabt



Récit bien écrit et inventif.

Un texte qui se lit très bien, qui dédouble le réel et joue sur les liens entre les deux univers parallèles.
C'est bien fait ! Cela se tient. Rien à dire, si ce n'est que le monde épique décrit et dans lequel est projeté le héros, n'est pas de ceux qui m'inspirent le plus d'intérêt... mais c'est subjectif !

Texte original mais chute attendue.

La rédaction de ce texte montre un écrivain d'expérience et de qualité, quasiment rien à redire sur celle-ci, en plus le texte est documenté, les termes sont recherchés, chaque mot semble pensé pour être à sa place, le texte est non seulement relu mais a été optimisé... c'est pour ça que je suis plus qu'étonnée de la pléthore de participes présents qui pourraient aisément être remplacés pour la plupart. C'est un peu dommage et cela m'a gênée (d'autant que la terminaison de nombre de mots est "ant").

Si l'histoire est belle, la fin se prête à plusieurs interprétations qui laissent un peu le lecteur sur sa faim. Le héros montre étrangement peu de compassion pour sa compagne qui a fait une fausse couche et l'embryon perdu. Le style est bon et l'usage du présent adapté.





  



nouvelle 2
 ~~~~
"LE CONTREPOIDS"
de
Alex Evans


Texte bien écrit et histoire plutôt bien pensée. Chute trop prévisible.

Un excellent texte, passionnant et intelligent, en forme de conte philosophique et enrichi d'une belle symbolique.
Les descriptions, notamment de la cité, sont belles et précises, et servent l'intrigue, puisque celle-ci constitue un élément central de l'histoire. Le récit, très bien mené, captive le lecteur.
Et comme c'est rédigé avec une belle aisance, avec une langue parfaitement maîtrisée et fluide, le plaisir est complet.

J'ai passé un bon moment de lecture, merci.

Nouvelle bien écrite, bien conçue, la chute est remarquable. Il est vraiment dommage d'utiliser tout le temps le verbe être non auxiliaire, cela affadit les descriptions de ce monde. Quelques très rares fautes aussi.

Un conte moral plein d'humour. Bien écrit, plaisant à lire et à la chute savoureuse.









nouvelle 3
 ~~~~
"PHILIPPUS"
de
Rachel Fleurotte



Écriture lourde, manquant de fluidité. Histoire intéressante, bien que peu originale. Manque une vraie chute.

C'est relativement bien raconté, servi par une écriture correcte, mais j'ai peiné à m'intéresser à cette histoire, qui ne m'a pas paru très originale. Plus que le combat contre la Stryge, c'est le pouvoir de l'homme qui intrigue et appelle un développement. J'ai eu l'impression qu'il s'agissait plus d'un début de roman que d'une nouvelle.

Sujet qui m'interpelle puisque j'ai également écrit sur les stryges. Écriture maladroite. Manque d'intro et de liaisons entre les scènes. Pas vraiment de chute et manque d'explications.

Que de participes présents ! Mais c'est le seul défaut de cette excellente nouvelle fantastique parfaitement écrite, passionnante à lire, et qui donne envie d'en savoir plus sur cette créature.

Un texte bien écrit, variation sur le thème des buveurs de sang. Cette histoire n'est probablement que le prologue d'une autre plus longue, qu'il serait intéressant de connaître.








nouvelle 4
 ~~~~
"NÉE DE LA GLAISE"
de
Erika Fioravanti


Belle revisite de la Genèse, avec un côté féministe plutôt sympathique mais peut-être trop poussé. Pas de réelle chute.

La genèse revue et corrigée à partir du point de vue d'Eve, qui vire un peu à la démonstration moralisante et assez convenue. Les textes à message ont souvent ça de commun, qu'ils deviennent vite assez lourds et ennuyeux. Celui-ci ne déroge pas à la règle malgré son écriture fluide et maîtrisée.

Sujet déjà x fois vu et revu, mais traité différemment. Pro-féministe et presque anti-dieu. Objectivement un bon texte. Subjectivement : pas pour moi.

Texte assez bien rédigé mais des petites fautes, quelques répétitions. La vision de l'"affaire du serpent et de la pomme tentant Ève", pourquoi pas mais cela ne donne pas l'impression d'une nouvelle ni d'être vraiment SFFF.

Une interprétation libre de la chute du paradis, mettant en avant les choix d'Eve plutôt que le péché originel. Cette nouvelle est bien écrite et intéressante. On peut peut-être regretter la naïveté de certaines réparties de Dieu.









Je précise que les textes sont publiés tels qu'ils nous ont été transmis. Nous ne les corrigeons pas. Il appartient donc aux auteurs d'envoyer des nouvelles relues afin que les lecteurs ne sanctionnent pas les problèmes de conjugaison, de syntaxe ou d'orthographe. 



TOURNOI DES NOUVELLISTES















7 commentaires:

  1. A voté. Je note mes avis, qui, soulignons le, me sont personnels.

    "La marque du gibier":
    Je n’ai pas accroché. Un style bien trop grandiloquent pour moi sur ce texte, des phrases qui mériteraient d’être reprises et corrigées pour ne pas « accrocher » à la lecture (« Un roulement trépidant » / « aucun mouvement n’agite la distance d’ici la petite ville » / « Ses paumes brûlent sous la sensation d’une abomination »), tout cela ne m’a pas permis d’entrer dans le texte, voire m’en a fait sortir.
    L’histoire ne manque pas d’originalité, mais j’y vois tout de même un défaut majeur, « structurel » : le « chat » prétend ne pas vouloir « éteindre les lignées », mais sauf à pouvoir lire dans le futur, ce n’est pas parceque Maeva tombe enceinte qu’on peut en déduire que la lignée est « sauve ». La preuve en est avec ce qui suit. Embêtant, car c’est quand même le ressort central du « rebondissement ».

    "Le contrepoids":
    Ce texte ne manque pas d’efficacité, c’est certain ! Et il est original.
    Après, d’un point de vue « crédibilité architecturale », j’ai comme un léger doute, quand même. Mais bon, c’est du domaine du fantastique, alors pourquoi pas !
    Donc, j’ai bien aimé ce texte. Court, simple, efficace, différent. Bien joué.

    "Née de la glaise":
    En résumé : c’est une réécriture intéressante du péché originel, mais forcément, comme avec « La biche » du groupe A, il n’y a pas de réelles surprises. Dommage.

    "Philippus":
    « Malgré son jeune âge, vingt-sept ans, » Alors je ne suis certes pas un expert de la Rome Antique, mais je ne crois pas que 27 ans soit un « jeune âge », à l’époque.

    Ce texte se lit vite et bien. La fin est un peu hâtive, précipitée, mais a piori, je ne vois pas trop comment cela aurait pu se terminer autrement. Un texte très classique, mais assez réussi, je trouve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'analyse constructive du texte "La marque du gibier". J'essaierai d'améliorer ces petits défauts de jeunesse. P. Grabt

      Supprimer
    2. Bonsoir,

      Votre nouvelle a des qualités indéniables, je le maintiens. Une certaine originalité, notamment, et c'est important. Concernant le côté trop grandiloquent, ce n'est que mon avis, car d'autres lecteurs peuvent aimer ce style (qui en est un!).
      Ce texte peut être retravaillé, élargi, étendu. Mais je pense qu'il faudrait surtout trouver une autre voie de "sortie" pour le personnage principal (là encore, ce n'est que mon avis ! ^^)

      Bon courage et bonne chance pour la suite de vos aventures au pays de l'écriture, où toutes les bonnes volontés sont (devraient être) les bienvenues ! :)

      Tous mes encouragements, donc, Philippe. ;) Continuez !

      Supprimer
    3. Merci pour ce retour concernant mon texte "née de la glaise". L'objectif n'était pas de réécrire le mythe, mais d'en proposer une nouvelle lecture, une nouvelle vision, une nouvelle interprétation. Je voulais faire d'Eve, éternelle coupable, éternelle victime aussi, une femme forte, tirant son courage de son abnégation même. Longtemps, l'image de Lilith, celle qui un jour a quitté le Paradis, refusant le joug, a été liée à l'indépendance d'esprit et de corps. J'avais envie de redorer le blason de l'Eve qu'on connaît: soumise à son destin.
      Je vois qu'il était attendu une autre fin, et c'était entendable. Cela aurait pu être une expérience intéressante, mais dans ce cas, nous nous orientons plutôt vers une uchronie, mais je le répète, là n'était pas mon objectif. Dans un autre texte, qui sait? Dans tous les cas, merci d'avoir pris la peine de faire ce retour sur tous les textes.

      Supprimer
  2. Merci beaucoup aux membres du jury. Leurs retours me sont précieux car, contrairement à ce qui a été dit, je n'ai aucune expérience de l'écriture. La Marque du gibier était la première nouvelle que j'écrivais pour un AT. Et pour la relire, c'est vrai que je l'ai relue ! J'avais bien trop peur de me confronter à tous les nouvellistes de talent que je voyais et qu'on me fasse remarquer que je n'avais qu'à retourner dans la cour des petits ;)
    Je me répète, mais merci pour ces encouragements ! Et un grand merci à tous ceux qui m'ont soutenu par leurs votes.
    Cordialement
    Philippe Grabt

    RépondreSupprimer
  3. "Le Créateur a fait de moi ce que je suis : la femme, l’épouse. Je suis celle qui donne,
    celle qui aime, celle qui porte. A la fois inachevée et complémentaire. A la fois attachée à
    l’homme que j’aime, par ma promesse d’amour, et transcendée par la puissance de ce lien qui
    me rend plus forte, plus brillante. "

    "— Ton désir te poussera vers ton mari, mais c'est lui qui aura l'ascendant sur toi. Tu te
    soumettras à lui !
    Je regarde avec tendresse mon homme, complètement anéanti, et répond :
    — J'accepte ce lien charnel. J'accepte d'être la femme de l'homme que j'aime et qui est
    toute ma vie. Je ferai n'importe quoi pour lui. Il me donnera des enfants, un toit et des bras
    solides dans lesquels me blottir pour consoler mes chagrins. Je choisis librement ce lien. Mais
    je refuse de me soumettre à lui. Toutes mes filles auront le droit de choisir comment elles
    souhaitent aimer, honorer et chérir leur mari. J'en fais le serment !"

    Si c'est du féminisme, c'est à gerber.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, cher Anonyme, d'avoir pris la peine de lire mon texte et d'en avoir cité certains passages. Je vois qu'il ne vous a pas laissé indifférent et en cela, j'en suis contente car pour moi, l'art est fait pour faire rêver, mais aussi pour questionner, et parfois déranger. Vraisemblablement, c'est votre cas. Certes, j'ai fait le choix d'une prise de position qui peut paraître féministe, ou même anti-dieu, mais ceci est mon choix d'auteur. Je me doutais que cela ne recueillerait pas tous les suffrages, mais mon objectif n'est pas de faire des textes consensuels que tout le monde aime, mais des textes qui me ressemblent et qui me parlent. Après, s'ils trouvent un public, j'en suis ravie. S'ils n'en trouvent pas, c'est ainsi. Je continuerai à écrire d'autres textes qui peut-être rencontreront du succès. Mais en aucun cas, je ne ferai des textes pour plaire à certaines personnes.
      Et si le féminisme est à gerber, que dire du machisme? ;-)
      Allez, sans rancune. J'espère, cher anonyme, que vous avez trouvé d'autres textes qui correspondront plus à vos attentes. Tant pis si le mien ne vous a pas plu. J'ai pris un risque, et cela ne paye pas à tous les coups. Mais c'est assumé.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...