"Si l'art n'a pas de patrie, les artistes en ont une." Camille Saint-Saëns

"Un seul rêve est plus puissant qu'un millier de réalités." J.R.R. Tolkien

Nouveau Monde 13 : avancement du numéro

NOUVEAU MONDE n°13 "Révolution" : état d'avancement du numéro
21%

samedi 21 septembre 2013

3ème Tournoi des Nouvellistes - 8ème de finale n°3 : Richard Mesplède / Catherine Prat de Rousseau



Vous trouverez ci-dessous le planning des duels du 3ème tournoi. Cliquez sur l'icône pdf pour le visualiser.




Vainqueur du deuxième huitième de finale du 3ème Tournoi des Nouvellistes :
Julien Djoubri - "Rêve de gosse" (7 votes / 58,33 %) Son adversaire était Jean-Philippe Roussac - "Harpies" (5 votes / 41,67 %)
Félicitations à Julien que vous pourrez retrouver en quart de finale le samedi 02 novembre 2013 face à Christophe Sémont ("Baby Doll") !

Voici maintenant le troisième huitième de finale : Richard Mesplède ("Le Sceptre du Retour") face à Catherine Prat de Rousseau ("Une nouvelle de Lamina, sorcière des Pyrénées"). Lisez ces deux nouvelles et votez ensuite, grâce au module situé tout en bas de cet article, pour votre texte préféré. Vous avez une semaine, jusqu'au vendredi 27 septembre 2013, 23h59, pour voter. Celui qui aura obtenu le plus grand nombre de votes l'emportera et sera qualifié pour le tour suivant tandis que son concurrent sera éliminé.
N'hésitez pas à donner votre avis sur ces nouvelles dans un commentaire, en fin d'article. Pour cela, cliquez sur le titre de l'article pour voir ce dernier en entier et descendez jusqu'en bas. Un espace réservé aux commentaires s'y trouve.

Bonne lecture et bonne chance aux duellistes !



!!! IMPORTANT !!!
  Lisez les textes avant de voter svp. Ne sélectionnez pas une nouvelle simplement parce qu'il s'agit de celle d'un ou d'une ami(e). Par simple respect du travail des deux auteurs, pour que le résultat final soit significatif. 
Merci pour eux.


Je précise que les textes sont publiés tels qu'ils nous ont été transmis. Nous ne les corrigeons pas. Il appartient donc aux auteurs d'envoyer des nouvelles relues afin que les lecteurs ne sanctionnent pas les problèmes de conjugaison, de syntaxe ou d'orthographe. 


Pour en savoir plus sur les auteurs, rien de mieux que de se rendre sur leur site / blog / page facebook. 
Pour connaître les adresses, 
rendez-vous à cet endroit.




TOURNOI DES NOUVELLISTES




8ème 
de finale n°3   



Le Sceptre du Retour

de

Richard Mesplède

http://richard.mesplede.over-blog.com/




Version pdf 
cliquer sur l'icône ci-dessous pour visualiser le texte








Une nouvelle de Lamina, 
sorcière des Pyrénées

de

Catherine Prat de Rousseau





Version pdf 
cliquer sur l'icône ci-dessous pour visualiser le texte







Lecture en ligne





.
 .


 

2 commentaires:

  1. Incontestablement, on entre enfin dans le vif du sujet de ce concours, avec 2 nouvelles très bien écrites. 2 nouvelles originales, emplies de monstres, de rites, bref, de la bonne argile qui colle au doigts.
    Richard Maspiède mérite une attention toute particulière... Langage riche, varié, un récit clair et bien structuré, et une certaine facilité dans le verbe qui me fait dire que le monsieur ne doit pas en être à son coup d'essai.
    En face, Catherine Prat de Rousseau détient pour elle une création d'univers originale, une idée intéressante, et elle ne démérite pas, cependant...
    Cependant, si j'ai pris plaisir à m'intéresser aux aventures de Sulfure, avec Lamina j'ai très vite développé un sentiment de distance par rapport aux évènements décrits. Cela est dû à mon sens à une écriture "clinique", entièrement consacrée à la description de faits, mais sans emphase. Chaque phrase impeccable suit la précédente, mais on ne se sent jamais impliqué. La vie et la mort des personnages ne nous concerne pas. Et du coup on atteint la fin de la nouvelle sans être déçu, mais avec le sentiment qu'on aurait pu passer un meilleur moment avec les Laminak. Dommage.
    Mon vote va donc au sceptre du retour, à mon sens plus maîtrisé dans la forme et le style.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai préféré la nouvelle de Catherine Prat de Rousseau avec des phrases agréables à lire et de bonnes descriptions. Ce qui m'a le moins plus chez Richard Maspiède ce sont les phrases trop longues avec des descriptifs un peu trop précis à mon goût (mais ce n'est que me goût). Il y a par exemple beaucoup trop de connecteurs genres "et" qui casse un peu l'ambiance. Parfois mieux vaut séparer une longue description en deux pour laisser le temps au lecteur de souffler avant de continuer la lecture.

    Deux bonnes nouvelles qui méritent toute l'attention. Courage pour la suite.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...