"Si l'art n'a pas de patrie, les artistes en ont une." Camille Saint-Saëns

"Un seul rêve est plus puissant qu'un millier de réalités." J.R.R. Tolkien

Nouveau Monde 11 : avancement du numéro

NOUVEAU MONDE n°11 "Athématique" : état d'avancement du numéro
21%

samedi 12 octobre 2013

3ème Tournoi des Nouvellistes - 8ème de finale n°6 : Pierre Abel Eugène Godard / Aquilegia Nox




"Le sort tragique
de la louve Anastasia"

   

"Fantasmes"

Pierre Abel Eugène
Godard

Aquilegia Nox




Vous trouverez ci-dessous le planning des duels du 3ème tournoi. 
Cliquez sur l'icône pour le visualiser.






Vainqueur du cinquième huitième de finale du 3ème Tournoi des Nouvellistes :
Franck "Zaïtchick" Jammes - "Le Marcheur" (14 votes / 77,78 %). Son adversaire était Rafik Tedjini - "Naissance" (4 votes / 22,22 %)
Félicitations au vainqueur que vous pourrez retrouver en quart de finale le samedi 16 novembre 2013 !

Passons à présent au sixième huitième de finale : Pierre Abel Eugène Godard ("Le sort tragique de la louve Anastasia") face à Aquilegia Nox ("Fantasmes"). Lisez ces deux nouvelles et votez ensuite, grâce au module situé tout en bas de cet article, pour votre texte préféré. Vous avez une semaine, jusqu'au vendredi 18 octobre 2013, 23h59, pour voter. Celui qui aura obtenu le plus grand nombre de votes l'emportera et sera qualifié pour le tour suivant tandis que son concurrent sera éliminé.
N'hésitez pas à donner votre avis sur ces nouvelles dans un commentaire, en fin d'article. Pour cela, cliquez sur le titre de l'article pour voir ce dernier en entier et descendez jusqu'en bas. Un espace réservé aux commentaires s'y trouve.

Bonne lecture et bonne chance aux duellistes !





Je précise que les textes sont publiés tels qu'ils nous ont été transmis. Nous ne les corrigeons pas. Il appartient donc aux auteurs d'envoyer des nouvelles relues afin que les lecteurs ne sanctionnent pas les problèmes de conjugaison, de syntaxe ou d'orthographe. 


Pour en savoir plus sur les auteurs, rien de mieux que de se rendre sur leur site / blog / page facebook. 
Pour connaître les adresses, 
rendez-vous à cet endroit.




TOURNOI DES NOUVELLISTES




8ème 
de finale n°6   



Le sort tragique 
de la louve Anastasia

de

Pierre Abel Eugène Godard






Version pdf 
cliquer sur l'icône ci-dessous pour visualiser le texte


de

Aquilegia Nox
 
http://www.brumedargent.net/




Version pdf 
cliquer sur l'icône ci-dessous pour visualiser le texte






Lecture en ligne





.
 .


 

3 commentaires:

  1. Les deux textes sont vraiment très originaux. Bravo à leurs auteurs. J'ai passé un agréable moment à les lire. Quoique le premier "Le sort tragique de la Louve Anastasia" m'a paru de prime abord compliqué avec des tas de références qui m'ont rebutée. J'ai craqué pour le décor digne d'un roman de SF et la fin à laquelle je ne m'attendais pas. La deuxième nouvelle "Fantasmes" démarre en douceur et surprend par le ton qui contraste avec le propos. Il fallait y penser à mettre en scène des fantasmes, se demander s'ils souffrent... Mon vote ira à Aquilegia Nox car l'univers mis en place m'a semblé plus maîtrisé tout au long de cette histoire noire, malgré les apparences.

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas du tout apprécié "Le sort tragique..". C'est très bien écrit, d'un niveau professionnel, mais je trouve le texte incroyablement bavard et pesant. On digresse sans fin, et du coup, moi en tant que lecteur je ne m'amuse plus, chaque phrase me paraît de plus en plus lourde et indigeste. J'étais content d'arriver au bout de ce récit. Ce n'est pas vraiment un reproche cela dit, il se trouve simplement que j'ai toujours eu un souci avec ce genre d'écrits, à mi-chemin entre le narratif et la sur-écriture. C'est entièrement subjectif. En tant qu'auteur, cependant, je salue la performance et la complexité du texte. L'univers, l'histoire, le style, sont de loin supérieurs à tout ce qui s'est vu dans ce concours jusqu'à présent. A présent je vais me tourner vers le second texte...

    RépondreSupprimer
  3. Le texte d'Aquilegia est lui aussi très bien écrit, et reste centré sur son sujet. Il se dégage de ce récit un je-ne-sais quoi de malsain et l'ambiance en est assez réussie. Cependant, j'ai un gros regret : le narrateur semble tellement détaché de son histoire qu'on perd un peu de puissance narrative. Il liste une série de faits, mais ne semble jamais ému ou même touché par ce qui se passe. Le texte fonctionne cependant très bien, se lit vite, et la conclusion donne à réfléchir. Mon vote va donc à Aquilegia en toute honnêteté, car je préfère une nouvelle qui se dévore à une autre "trop bien" écrite, et donc pas toujours digeste. Choix difficile, mais que j'assume entièrement :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...