"Si l'art n'a pas de patrie, les artistes en ont une." Camille Saint-Saëns

"Un seul rêve est plus puissant qu'un millier de réalités." J.R.R. Tolkien

Nouveau Monde 11 : avancement du numéro

NOUVEAU MONDE n°11 "Athématique" : état d'avancement du numéro
21%

samedi 4 mai 2013

2ème Tournoi des Nouvellistes - 8ème de finale n°7 : Adam Joffrain / Laetitia Raoult



Vous trouverez ci-dessous le planning des duels actualisé. Cliquez sur l'icône pdf pour le visualiser.




À l'issue d'un beau duel,  Antoine Chalet est déclaré vainqueur du huitième de finale n°6 du 2ème Tournoi des Nouvellistes. Sa nouvelle L'Etranger a obtenu 22 votes (61,11 %) face à celle d'André "Alexander Legrand" Dupetit, ... et joyeux réveillon ! (14 votes / 38,89 %). Bravo aux deux concurrents ! Antoine reviendra en quart de finale.

Le confort de lecture sur un blog n'est vraiment pas maximal. C'est pourquoi, dorénavant, nous publierons les nouvelles grâce à la lecture en ligne de Calaméo qu'on utilise aussi pour publier les webzines YmaginèreS et Nouveau Monde. Vous pourrez ainsi lire en plein écran. Une version pdf sera disponible également pour que vous puissiez imprimer les nouvelles et les lire loin de votre ordinateur. Mais pensez à la nature et n'en abusez pas, préférez l'utilisation d'une liseuse à celle de feuillets imprimés.

L'avant-dernier duel avant le deuxième tour commence à présent : Le tableau d'Adam Joffrain concourt face à Ruby de Laetitia Raoult. Lisez-les et votez ensuite, grâce au module situé tout en bas de cet article, pour votre texte préféré. Vous avez une semaine, jusqu'au vendredi 10 mai 2013, 23h59, pour voter. Celui qui aura obtenu le plus grand nombre de votes l'emportera et sera qualifié pour le tour suivant tandis que son concurrent sera éliminé.

N'hésitez pas à donner votre avis sur ces nouvelles dans un commentaire, en fin d'article. Pour cela, cliquez sur le titre de l'article pour voir ce dernier en entier et descendez jusqu'en bas. Un espace réservé aux commentaires s'y trouve.

Bonne lecture et bonne chance aux duellistes !



Pour en savoir plus sur les auteurs, rien de mieux que de se rendre sur leur site / blog / page facebook. 
Pour connaître les adresses, 
rendez-vous à cet endroit.




 Huitième 
de finale  
n°7  



nouvelle n°13
Le tableau
d'Adam Joffrain


Version pdf 
cliquer sur l'icône ci-dessous pour visualiser le texte







Lecture en ligne




.
 .
 .
 .
.



nouvelle n°14
Ruby



Version pdf 
cliquer sur l'icône ci-dessous pour visualiser le texte




Lecture en ligne
 




7 commentaires:

  1. Je n'aime pas faire de critiques négatives car je sais que des auteurs, derriere ces oeuvres, ont pris de leur temps et ont mis d'eux même mais en fait j'ai voté sans grande conviction cette fois ci . Ce qui m'a dérangé dans "tableau" c'est la première partie qui n'est pas assez poussée je pense: on passe un peu vite à l'amour fou et le lecteur n'a pas le temps d'y croire d'où la déception. Et en ce qui concerne "Ruby" l'écriture est un peu minimaliste à mon goût par contre j'aime le moment où l'on commence à avoir peur pour elle et que la situation se retourne brusquement. Sinon , je dirai , en tant que lectrice bien sûr vu que je ne sais pas écrire, que ces deux nouvelles mériteraient d'être un peu plus fouillées. Merci pour votre travail à tous les deux

    RépondreSupprimer
  2. A voté.
    "Le tableau": j'avoue, en lisant le début, je suis parti sur un très mauvais à priori. Un temps, j'ai eu l'impression d'un documentaire ou d'un essai plus que d'une nouvelle.

    C'est seulement à l'apparition du tableau que le texte m'a enfin happé. Mais à partir de là, il ne m'a plus vraiment lâché.

    Dommage qu'il y ait le début, inutile et qui gâche en partie un texte pourtant prenant, "viscéral", c'est le mot.
    Ceci dit, c'est quand même pour ce texte que j'ai voté.

    Pourquoi? Lire la suite:

    "Ruby": pas convaincu du tout par ce texte, de bout en bout. Trop de fautes d'orthographe "Une véritable psychose c’est installée" ("s'est"!) / Ils ont peut-être mérités (pas de "s" à "mérité") / Aller, je lui laisse entrevoir une possibilité (Allez", pas "aller") / Matt viens de ce rendre compte ("se" et non pas "ce")
    Des passages "forcés" et peu naturels: "Donc je suis en boîte, je danse." / "Ça suffit un coup de genoux bien placé et me voilà libre, non mais !"
    Des répétitions : "Mon vrai nom il n’y a vraiment" => vrai/vraiment
    Des fautes de conjugaison: "je ne rentrerais" (pas de "s" car c'est au futur, là, pas au conditionnel, qui lui prend un "s" en revanche")

    Il est très important de se faire relire, et si possible par plusieurs personnes. C'est frappant dans ce texte "Ruby", car cela gâche quand même pas mal la lecture.

    Et surtout, la fin n'est selon moi pas du tout préparée aux yeux des lecteurs. Je ne comprends pas d'où sort le fait que ce soit la fille qui s'avère être le "vampire"... Surtout que tu fait exprès de parler de ses bras maigres, du fait que Matt lui fait mal, etc...
    Désolé, vraiment pas convaincu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes remarques, le but de ma participation était justement d'obtenir ce genre de critiques nécessaires pour avancer.
      Je reconnais, mon souci de relecture est flagrant et hélas j'ai du mal à trouver dans mon entourage quelqu'un pour m'aider dans cette nécessité, donc en fait vous êtes les premiers lecteurs de cette nouvelle.
      Toute remarque est donc bien venue.

      Supprimer
    2. Bonsoir,
      (((je suis l'inconnu ténébreux à qui vous répondez... ^^)))
      Concernant vos soucis de relecture, je pense qu'il y a plusieurs façons de résoudre ce problème.
      D'une part, lire beaucoup, beaucoup, et encore un peu plus, de façon à progresser d'un point de vue orthographe et éventuellement conjugaison par "assimilation".

      D'autre part, faire l'éventuelle acquisition d'un correcteur orthographique voire, si vous en avez les moyens, d'un logiciel type "antidote", qui est une véritable aide à la correction. Mais j'imagine qu'il doit exister d'autres types de logiciels de correction, gratuit, sur le net. Il me paraît important que vous en bénéficiiez.

      Enfin, de façon à faire progresser le fond, je suggérerais très fortement l'inscription sur des sites tels que le co-lecteur ou cocyclics, par exemple. Il s'agit de sites de béta lecture, ce qui signifie que des gens vont vous lire et vous faire un retour constructif sur votre texte. En retour, il faut également lire les textes d'autres personnes, mais c'est d'une certain façon, moins compliqué que cela en a l'air.

      Bonne continuation et bonne soirée.

      Supprimer
    3. J'approuve entièrement le dernier avis.
      Avant d'acquérir antidote (je suis en train de le tester justement) il y a un minimum qui est de faire jouer les correcteurs orthographiques des traitements de textes, ils ne sont pas fiables à 100%, mais la plupart des fautes sont signalées.
      Et il y a les fora de bêta-lecture oui (co-lecteurs ou cocyclics et j'ajouterai Imperialdreamer) ou même des fora où un avis sera donné sur le texte et les fautes seront signalées.
      Il faut savoir donner de son temps, mais c'est aussi une merveilleuse manière de progresser, et je ne parle pas seulement au niveau orthographe ou grammaire (des écrivains peuvent avoir de grosses difficultés hélas qui ne sont pas faciles à résoudre – ce qui n’empêche nullement de faire confiance aux correcteurs des traitement de texte ! ), mais aussi d’améliorer fluidité, cohérence, répétitions, platitudes, phrases répétitives… Essayez, vous serez étonnés.
      Maintenant une remarque et je ne suis pas la seule à qui cela est arrivé, plusieurs m’ont dit cela aussi : j’étais nulle en orthographe et grammaire au collège, maintenant après quelques années d’écriture et de lecture forcenées, je suis arrivée au point que mes textes après relecture par moi et sans aide ne comportent que quelques très rares fautes (une sur 5 pages environ)… alors avant tout lisez tout le temps, écrivez avec des dictionnaires pour vous aider au début et bientôt vous n’en aurez plus besoin. L’écriture est un long travail… mais un travail gratifiant.

      Mémoire.

      Supprimer
    4. Bonjour à tous,

      Je suis d'accord avec les deux avis précédents.

      Si je peux me permettre d'ajouter ma pierre à l'édifice, et pour donner un ordre d'idée du rapport entre écriture "1er jet" et corrections:

      J'ai passé 3 jours sur ma nouvelle sur les Toltèques pour l'écriture du 1er jet
      J'ai passé au moins 2 (voire 3) semaines sur les corrections du texte en question: fautes, répétitions, lourdeurs de phrases => fluidifier le texte, c'est important, et éliminer les répétitions y participe.

      Corriger est plus long qu'écrire le 1er jet, corriger ne semble pas être un travail gratifiant, car souvent, dans sa tête, quand on a rédigé le 1er jet on estime en avoir "terminé" avec le sujet.

      Mais corriger est un travail nécessaire, sans lequel un texte ne peut être considéré comme fini.

      C'est, du moins, mon avis.

      Supprimer
  3. J'ai voté pour "Le Tableau" d'Adam Joffrain car il m'a semblé, des deux qui nous étaient présentés là, celui qui était le plus abouti, le plus profond. En ce qui concerne celui de Laëtitia, malheureusement les fautes d'orthographe et de grammaire sont pour moi rédhibitoires. C'est vrai qu'il est important de trouver ce qu'on appelle des bêta-lecteurs en qui on peut avoir confiance. Pour ma part, j'en ai deux : un pour le fond (ce que veut dire le texte), l'autre pour la forme (les fautes).

    A.C.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...